LA DISTRACTION AU VOLANT: UNE DES CAUSES LES PLUS FRÉQUENTES D’ACCIDENTS

 

La distraction au volant cause chaque année quelque 13 000 accidents.

Trop nombreux sont ceux qui croient pouvoir faire autre chose que conduire en étant au volant. Mais c’est impossible. Tu n’as aucun contrôle de ton véhicule lorsque tu écris un SMS, que tu téléphones ou que tu te sers de ton GPS. Tu mets ta vie en danger, la tienne et celle des autres usagers de la route. Car personne ne conduit ta voiture quand tu es distrait.

 

Donc: résiste à la tentation de faire plusieurs choses en même temps lorsque tu conduis et contribue à rendre les routes plus sûres!

  • Laisse ton portable sonner et ignore le SMS qui vient d`arriver.
  • Encore mieux: mets ton portable en mode avion.
  • Si tu n`y arrives pas: arrête-toi pour téléphoner, lire et écrire des SMS ou des e-mails.
  • Entre ta destination dans le GPS avant de démarrer.
  • Ne cherche ta chanson préférée que lorsque ta voiture est à l`arrêt.

 

 

Conduite sûre

 

CELUI QUI SE LAISSE DISTRAIRE AU VOLANT SE SURESTIME

 

Lorsque tu es distrait au volant, tu n’es hélas pas tout seul:

Sur les routes suisses, 40 % des conductrices et conducteurs se servent de leur portable pour téléphoner, 30 % lisent ou écrivent des SMS ou des e-mails avec un smartphone ou une tablette et 50 % règlent leur destination sur le GPS.

(Source: étude Allianz)

 

On entend souvent: «Ah, il ne s’est jamais rien passé. Je maîtrise tout». La recherche y répond: «Tu ne maîtrises rien». Le cerveau nous joue bel et bien un tour. Ton cerveau réclame ton attention, que ce soit pour téléphoner – même avec un système mains-libres –, lire ou écrire un texte, entrer une destination ou chercher la chanson idéale. Et cette attention n’est alors plus disponible pour la conduite. Et cela vaut autant pour les conductrices et conducteurs expérimentés que pour les débutants.

 

Ton temps de réaction augmente ainsi de 30 à 50 % lorsque tu téléphones ou que tu envoies des messages texte en étant au volant.

 

Et cela peut être fatal. Par exemple lorsque la voiture qui te précède freine tout à coup, qu’un cycliste arrive de la droite bien plus vite que tu ne le penses ou qu’un piéton est déjà engagé sur le passage au moment où tu le vois.

 

Les types d’accidents les plus fréquents causés par la distraction au volant sont donc les collisions par l’arrière, les accidents individuels ou dus à des dérapages, ainsi que les accidents liés à des changements de direction. Plus d’un quart des victimes tuées par ces types d’accidents sont des piétons.

 

Car quand tu es distrait au volant, personne ne conduit ta voiture. Et tu deviens un danger pour toi et les autres.

 

Donc: résiste à la tentation de faire plusieurs choses au volant et contribue à rendre les routes plus sûres!

  • Laisse ton portable sonner et ignore le SMS qui vient d`arriver.
  • Encore mieux: mets ton portable en mode avion.
  • Si tu n`y arrives pas: arrête-toi pour téléphoner, lire et écrire des SMS ou des e-mails.
  • Entre ta destination dans le GPS avant de démarrer.
  • Ne cherche ta chanson préférée que lorsque ta voiture est à l`arrêt.

 

Une conduite sûre sans distraction

Plus d’informations sur la distraction et ses dangers

 

 

 

CE QUI TE DISTRAIT PENDANT QUE TU DEVRAIS TE CONCENTRER SUR LA CONDUITE:

 

  • Téléphoner avec un portable et un système mains-libres
  • Lire ou écrire des SMS, des messages WhatsApp ou des e-mails sur un portable, une tablette ou un ordinateur de bord
  • Lire le GPS et s’en servir
  • Se servir de la radio/du lecteur CD
  • Chercher un morceau de musique dans la liste de lecture
  • Ecouter des livres audio
  • Lire des cartes, le journal ou de la documentation
  • Ecrire
  • Dicter
  • Boire et manger
  • Fumer
  • Ecouter de la musique
  • Des bébés qui crient et des enfants qui se disputent
  • Des animaux comme passagers
  • Etre plongé dans ses pensées
  • Changer de lunettes
  • Se maquiller
  • Chercher des objets

TU RENDS AINSI LES ROUTES PLUS SÛRES

 

En tant que conductrice ou conducteur

CONDUIRE EN SÉCURITÉ SANS DISTRACTION AU VOLANT: RÉSISTE À LA TENTATION! LAISSE TON PORTABLE SONNER ET IGNORE LE SMS QUI VIENT D`ARRIVER!

 

Contribue à rendre les routes plus sûres: minimise l’utilisation des appareils d’info-divertissement pendant le trajet et concentre-toi sur la conduite. Pour cela, le mieux est de résister à la tentation et de ne pas prêter attention à ton smartphone ou à ta tablette pendant le trajet. Encore mieux: mets ton portable en mode avion. Si tu n`y arrives pas: arrête-toi pour téléphoner ou pour lire et écrire des SMS ou des e-mails. Et n`oublie pas que manipuler ton système de navigation ou régler la musique te distrait aussi.

 

En clair:

  • Appelle ton collègue avant de partir pour lui dire que tu es en retard ou arrête-toi brièvement.
  • Ecris le SMS avec la liste de courses pour ta copine sur le parking et pas sur le chemin du retour.
  • Lis l’e-mail du chef une fois arrivé au bureau.
  • Entre ta destination dans le GPS avant le départ.
  • Ne cherche ta chanson préférée que lorsque ta voiture est à l`arrêt.

 

 

 

En tant que passagère ou passager

ÊTRE CONDUIT EN SÉCURITÉ SANS DISTRACTION AU VOLANT: NE TOLÈRE PAS QUE LA CONDUCTRICE OU LE CONDUCTEUR SOIT DISTRAIT AU VOLANT. ATTIRE L’ATTENTION SUR LE FAIT QUE TU SOUHAITES ARRIVER SAIN ET SAUF.

 

En clair:

  • Signale à ton collègue que cela te dérange quand il se sert de son portable ou du GPS au volant. Si cela est tout de même nécessaire: sers-toi du GPS à la place du conducteur.
  • Dis à ton amie que tu ne te sens pas en sécurité lorsqu’elle passe l’eye-liner pendant le trajet.

 

 

 

En tant que personne qui appelle

LAISSER CONDUIRE EN SÉCURITÉ SANS DISTRACTION AU VOLANT: RENONCE À APPELER QUELQU’UN QUI CONDUIT.

 

En clair:

  • N’appelle pas ton ami quand tu sais qu’il est sur le chemin du retour.
  • Laisse ta collaboratrice arriver au bureau avant de lui transmettre les dernières infos.

 

D’ailleurs: celui qui se consacre au volant à des activités secondaires qui rendent inattentif est en infraction avec la loi sur la circulation routière.

 

LA CAMPAGNE

 

«Garde les yeux sur la route» est une campagne nationale de prévention destinée à réduire la distraction et à augmenter la sécurité routière. Elle est réalisée par l’Association Suisse d’Assurances ASA et le Touring Club Suisse TCS pour le compte du Fonds de sécurité routière FSR.

 

La campagne a pour objectif de motiver les automobilistes suisses à réduire la distraction au volant, causée notamment par les appareils d’info-divertissement tels que les smartphones, tablettes, GPS et ordinateurs de bord.

 

La campagne vise à sensibiliser et à proposer des solutions à l’inattention afin qu’un nombre croissant d’automobilistes évitent de plus en plus souvent les causes de distraction en voiture.

 

LES STARS: LEFTY ET RIGHTY

 

Lefty et Righty: c’est la paire d’yeux fébriles qui s’est donnée pour mission de garantir une réduction de l’inattention et une augmentation de la sécurité sur nos routes. Pour cela, ils s’engagent et scandent avec force partout où ils le peuvent: «Garde les yeux sur la route». Autant leur message est important et sérieux, autant leur intention est de le faire passer de manière décontractée.

 

 

SPOTS

 

 

 

 

 

 

 

Key visual

 

 

 

AFFICHES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Annonces

 

 

 

 

 

PARTENAIRES

 

La campagne nationale de prévention «Garde les yeux sur la route», destinée à réduire l’inattention et à augmenter la sécurité routière, est réalisée par l’Association Suisse d’Assurances ASA et le Touring Club Suisse TCS pour le compte du Fonds de sécurité routière FSR .

QUESTIONS ET RÉPONSES SUR LA CAMPAGNE

 

PDF

 

Qui est responsable de la campagne?

La campagne «Garde les yeux sur la route» est réalisée conjointement par l’Association Suisse d’Assurances ASA et le Touring Club Suisse TCS pour le compte du Fonds de sécurité routière FSR.

 

D’où proviennent les fonds? Utilise-t-on ici l’argent du contribuable et/ou des fonds issus des primes?

La campagne est financée par le Fonds de sécurité routière FSR . Les fonds proviennent de contributions perçues par l’intermédiaire des primes d’assurance responsabilité civile des véhicules à moteur.

 

Quel est l’objectif de la campagne, pourquoi est-elle vraiment nécessaire?

La campagne a pour objectif de faire connaître à la majorité des automobilistes suisses les dangers présentés par l’inattention au volant d’un véhicule et de les décider à minimiser l’inattention pendant le trajet, causée notamment par les appels téléphoniques, la lecture et l’écriture de SMS, le réglage du GPS ou la recherche de musique. Le message est simple: quand on est distrait au volant, personne ne conduit la voiture. Donc: garde les yeux sur la route. Par ailleurs, la campagne montre des alternatives: s’arrêter pour téléphoner, lire et écrire des SMS ou encore régler la musique ou le GPS avant de partir. La campagne sensibilise également les passagers et les personnes qui appellent afin de ne pas tolérer l’inattention au volant et de contribuer à ce que les conductrices et conducteurs ne soient pas distraits.

La campagne est nécessaire: l’inattention est l’une des causes les plus fréquentes d’accidents. L’inattention cause chaque année quelque 13 000 accidents. En 2011 déjà, 40 % des conductrices et des conducteurs en Suisse indiquaient qu’ils téléphonaient avec leur portable tout en conduisant; 30 % lisaient ou écrivaient des SMS ou des e-mails avec un smartphone ou une tablette et 50 % réglaient leur destination sur le GPS, buvaient ou mangeaient (cf. étude Allianz). Ce sont là des chiffres effrayants.

 

 

 

QUESTIONS ET RÉPONSES SUR L’INATTENTION

 

En tant que bonne conductrice ou bon conducteur, puis-je conduire en sécurité en étant distrait par une activité secondaire, telle qu’un appel téléphonique ou l’envoi d’un SMS?

Non. Celui qui est inattentif au volant est un danger public, peu importe s’il est un bon conducteur. Car la capacité nécessaire au cerveau pour réaliser l’activité secondaire n’est plus disponible pour la conduite. Et cela, même la meilleure conductrice ou le meilleur conducteur ne peut pas le rattraper. Dans une situation dangereuse, par exemple lorsque la voiture qui précède s’arrête brusquement, le temps de réaction augmente suite à l’inattention: de 30 à 50 % en téléphonant ou en envoyant des messages texte au volant. Le risque d’accident augmente donc toujours avec l’inattention.

 

Est-il interdit de téléphoner avec son portable en conduisant?

Oui, en Suisse il est interdit de téléphoner avec son portable en conduisant.

 

Puis-je téléphoner et conduire en sécurité avec le système mains-libres?

Non, téléphoner avec le système mains-libres est également une source de distraction. En téléphonant, l’entretien nous met à contribution au niveau intellectuel et émotionnel; des capacités cérébrales sont ainsi utilisées et ne sont plus disponibles pour la conduite. Le temps de réaction augmente alors nettement dans une situation dangereuse. Il en va de même avec l’envoi de messages texte par commande vocale sur un portable ou l’ordinateur de bord. Le temps de réaction d’une personne qui conduit en téléphonant, peu importe qu’il s’agisse d’un portable ou d’un système mains-libres, équivaut à celui d’un conducteur dont l’alcoolémie serait de 8 pour mille.

 

Que puis-je faire en tant que conductrice ou conducteur pour réduire l’inattention? Même si je sais que cela est dangereux, je suis toujours tenté de vérifier rapidement mon portable.

Essaie de réduire au minimum l’utilisation de portables, tablettes ou ordinateurs de bord et concentre-toi complètement sur la conduite. Le mieux est de régler le GPS, les appels et l’envoi de messages texte avant le départ et de ne pas prêter attention aux appareils pendant le trajet. Le plus simple est d’éteindre l’appareil ou de le mettre sur le côté de manière à ne pas le voir et de n’être pas tenté. Tu verras: faire une chose à la fois constitue une manière très réussie de ralentir. Et en cas de doute, demande-toi si l’activité secondaire est maintenant à ce point essentielle pour risquer un accident et d’éventuelles conséquences graves pour toi-même et d’autres personnes.

 

Que puis-je faire en tant que passagère ou passager?

Ose et dis à la conductrice ou au conducteur que cela te dérange quand elle ou il téléphone, envoie des messages ou se sert continuellement du GPS. Ou bien dis-lui que tu te sentirais encore plus en sécurité si elle ou il ne se laissait pas distraire.

 

Que puis-je faire en tant que personne qui appelle?

Lorsque tu remarques que ta collaboratrice ou ton ami est sur le chemin du retour, demande-lui de te rappeler une fois que la voiture est à l’arrêt. Et raccroche dès que possible. Tu es également responsable.

 

N’est-on distrait que par les appareils d’info-divertissement? Peut-on donc boire et manger ou se maquiller sans être distrait?

Non. Celui qui boit et mange pendant le trajet est également distrait. Lorsqu’ils boivent ou mangent, les conductrices et les conducteurs ne gardent pas les deux mains sur le volant ou bien ils détournent leur regard de la route. Les deux comportements sont très dangereux et interdits. Il en va de même pour le maquillage. Les conversations avec les autres passagers sont également une source de distraction. En particulier lorsqu’il est question de sujets difficiles ou éprouvants sur le plan émotionnel.

 

 

 

MENTIONS LÉGALES

 

 

www.les-yeux-sur-la-route.ch est un site web de l’Association Suisse d’Assurances ASA et du Touring Club Suisse TCS.

Contenu et rédaction: Association Suisse d’Assurances ASA, www.svv.ch, Zurich, Touring Club Suisse, Genève, www.tcs.ch, advocacy ag communication and consulting, Bâle/Zurich, www.advocacy.ch

Idée et conception: FCB Zürich, Zurich, www.fcbzuerich.com

Réalisation et exploitation: webgearing ag, Zurich, www.webgearing.com

 

Merci d’adresser tes questions et demandes à info@garde-les-yeux-sur-la-route.ch

 

 

 

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ

 

 

Informations légales

Bienvenue, cher internaute, tu surfes sur le site web de la campagne «Garde les yeux sur la route». En accédant aux pages Internet proposées, en les lisant ou en les utilisant, tu acceptes les conditions énumérées ci-dessous.

 

Protection des données

L’ASA et le TCS précisent que les informations sont d’ordre général et ne répondent pas aux besoins particuliers des cas individuels. L’ASA et le TCS n’utilisent aucune technique de sécurité pour la protection de l’utilisateur. Ils n’assurent aucune garantie pour la protection des données sur Internet, ce qui vaut notamment sur leurs sites web.

 

Indication concernant Google Analytics

Ce site web utilise Google Analytics, un service d’analyse Internet de Google Inc. («Google»). Google Analytics utilise ce qu’on nomme des «Cookies», c.-à-d. des fichiers texte sauvegardés sur ton ordinateur et qui permettent une analyse de ton utilisation de ce site. Les informations générées par le cookie et relatives à ta navigation sur ce site web (y compris ton adresse IP) sont transmises à un serveur de Google aux Etats-Unis qui les sauvegarde. Google exploitera ces informations pour connaître l’utilisation que tu fais du site web, établir des rapports sur les activités du site à l’intention de son exploitant et fournir d’autres prestations de services liées à l’utilisation du site web et d’Internet. Google est également susceptible de transmettre ces informations à des tiers en cas d’obligation légale ou lorsque ces tiers traitent ces données pour le compte de Google. Tu as la possibilité d’empêcher l’installation des cookies grâce à un réglage approprié de ton navigateur web; dans ce cas, nous tenons à te signaler que toutes les fonctions de ce site web ne pourront, le cas échéant, pas être utilisées sans restrictions. De par l’utilisation de ce site web, tu donnes ton accord pour le traitement des données collectées sur toi par Google, de la manière décrite précédemment ainsi que dans le but précité.

 

Fiabilité des informations; responsabilité

Les informations présentées sur les pages Internet de la campagne «Garde les yeux sur la route» sont un service bénévole de l’ASA et du TCS. L’ensemble des informations sert exclusivement à informer les utilisatrices et utilisateurs de l’offre en ligne. Les contenus du site web ont été créés et révisés en toute bonne foi. Il se peut toutefois que les informations mises à disposition par l’ASA et le TCS soient incomplètes ou non actuelles pendant une courte durée. Ni l’ASA ni le TCS ni leurs collaborateurs n’assument une quelconque garantie pour l’exhaustivité et l’actualité du contenu des pages. Cela est également valable pour les sites web externes, reliés par des liens à ce site web. Aucune garantie explicite ou tacite ni aucune déclaration quelle qu’elle soit n’est donc donnée en ce qui concerne les informations ou prestations de services proposées sur Internet. Les fournisseurs, et non l’ASA ou le TCS, sont responsables des sites de tiers auxquels l’ASA et le TCS renvoient au moyen de liens hypertextes. L’ASA et le TCS n’assument notamment aucune responsabilité pour les dommages directs ou indirects que des usagers et/ou des tiers pourraient subir d’une manière ou d’une autre en utilisant Internet et les pages Internet de l’ASA et du TCS. Cette exclusion de la responsabilité concerne également les vices juridiques et/ou un éventuel non-respect des prescriptions légales. L’ASA et le TCS n’assument aucune responsabilité explicite pour les déficiences fonctionnelles de toute nature qui peuvent frapper Internet (perte de données, virus, etc.) et pour les abus par des tiers (prise de connaissance de données, copies, etc.). Les utilisatrices et utilisateurs assument l’entière responsabilité et les risques résultant de l’utilisation des informations présentées sur ce site web.

 

Mise à jour

L’ASA et le TCS se réservent explicitement le droit de modifier, de compléter ou de réduire les pages Internet de la campagne «Garde les yeux sur la route» ainsi que les pages de l’ASA et du TCS, à tout moment, pour quelque raison et de quelque manière que ce soit.